TIN TIN, Hergé, 1929
Musique: Emir Kusturica – Unza unza time
Technique : video graphique

Tintin est un personnage de fiction créé par le dessinateur belge Hergé, pseudonyme de Georges Remi (1907-1983), dans la série de bandes dessinées Les Aventures de Tintin, dont il est le personnage principal. Il apparaît pour la première fois dans le supplément jeunesse Le Petit Vingtième du journal belge Le Vingtième Siècle, avec les aventures de Tintin au pays des Soviets en 1929. Il est considéré comme le « descendant » de Totor, chef scout créé par Hergé en 1926 pour la revue Le Boy-Scout belge.
Tintin est un jeune reporter, toujours accompagné dans ses voyages par son fox-terrier Milou, ainsi que, à partir de l’album Le Crabe aux pinces d’or, par le capitaine Haddock, et le professeur Tournesol, depuis l’album Le Trésor de Rackham le Rouge. Sa route croise aussi très souvent celle des détectives Dupond et Dupont et plus épisodiquement celle de la chanteuse Bianca Castafiore, dont il fait la connaissance dans l’aventure le Sceptre d’Ottokar.
Tintin est un grand voyageur : entre autres destinations, il visite l’URSS, le Congo belge, va en Chine et au Tibet, voyage au Pérou et marche même sur la Lune.
Connu par des millions de lecteurs, Tintin est un personnage majeur de la bande dessinée dans le monde.
Influencé par le scoutisme, Tintin lutte contre le Mal en général, ou du moins contre tout ce qu’il estime être mal. Dans Les Cigares du pharaon, Le Lotus bleu et Le Crabe aux pinces d’or, il affronte des trafiquants de drogue. Dans Coke en Stock, il lutte contre des marchands d’esclaves. Dans L’Affaire Tournesol, il cherche à empêcher deux États imaginaires, la Syldavie et la Bordurie, de s’emparer d’une arme qui pourrait se révéler encore plus destructrice que la bombe atomique.
En outre, sa curiosité le pousse à tenter d’élucider toutes sortes de mystères. Courageux, il prend toujours la défense des faibles et n’hésite jamais à défendre des enfants (Tchang, Zorrino, etc.) ou à sauver des vies au péril de la sienne. Ainsi, dans Tintin au Tibet, il se lance dans une dangereuse expédition dans les montagnes himalayennes pour retrouver et sauver son ami Tchang. Il manifeste également une grande fidélité envers ses amis et est toujours prêt à pardonner. Une caractéristique amusante de Tintin est sa capacité à manipuler ses amis (surtout le capitaine Haddock qu’il connait par cœur). Il n’utilise toutefois la manipulation que pour ramener ses amis sur le chemin de la morale ou pour les ramener à un but qu’ils s’étaient fixés ensemble. De plus, il est d’un tempérament calme et posé, et préfère analyser la situation avant d’agir. Cependant, dans Tintin au pays des Soviets, on peut remarquer que le jeune héros, bien qu’ingénieux, commet plusieurs maladresses et se ridiculise parfois. Il lui arrive de gronder Milou pour certaines erreurs ou d’être stressé dans certaines situations comme c’est le cas dans Le Crabe aux pinces d’or lorsqu’il conduit un avion et se trouve dérangé par le capitaine. Il est maître de soi et ne s’est réellement énervé que dans Tintin au pays des Soviets lorsqu’il se trouve enfermé dans une cage d’égout en train de jurer et de frapper du pied la cage, ou lorsque le capitaine décide de quitter la fusée dans On a marché sur la Lune.
Tintin est en somme un archétype du jeune héros sans défaut ni tentation. Hergé a joint à son héros un personnage qui, lui, connaît les affres de la tentation, en la personne de Milou son compagnon canin.

Back to top